Schieven Regards V – Philippe Clabots : « Mouvement Relatif »

Schieven Regards V – Philippe Clabots : « Mouvement Relatif »

Philippe Clabots est un des photographes résidents de Bruxelles Pixels.

“Mouvement Relatif”

Mouvement Relatif : Mouvement d’un corps considéré par rapport à un autre référentiel quelconque.  

Je ne m’ennuie jamais dans une ville. 

Je regarde le mouvement incessant des personnes qui font parties du mouvement global tout en étant focalisées sur leurs propres besoins et envies, sur leurs propres mouvements. 

Admirer l’architecture, se presser pour arriver à l’heure au travail, faire une course, … 

Etre seul au milieu du groupe. 

Très souvent je me surprends à imaginer pour un court instant une histoire autour d’une personne : Pourquoi est-elle à cet endroit à cet instant ? Où va-t-elle ? D’où vient-elle ? A quoi pense-t-elle ? 

L’ambition de ce projet est de vous partager des instants fugaces et que vous vous projetiez dans l’esprit de quelques acteurs de cette gigantesque pièce de théâtre en vous posant vous aussi ces questions. 

Pour visualiser ce concept d’unicité au milieu des autres, j’ai choisi de ne garder net que le décor et la personne ayant capté mon attention. 

Les autres acteurs de la pièce sont des ombres fuyantes ou diffuses.



Montage 30 novembre 2022


L’exposition « Schieven Regards V » organisée par le collectif de photographes « Bruxelles Pixels » aura lieu du 3 au 18 décembre 2022 au centre d’arts pluriels ‘AUTONOMIE dans le cadre de la deuxième édition de « ZOOM, la quinzaine de la photographie à Bruxelles« .

Follow us on Facebook / Follow us on Instagram / Register to our Mailing List

Bruxelles Pixels remercie pour leur soutien / Bruxelles Pixels thanks for their support :
Ars Varia, la COCOF, ZOOM la quinzaine de la photographie de Bruxelles , Jo&Z Lab & Artesio

Dossier de Presse

@bruxellespixels #schievenregards #makebrusselstofagain #cocof
@arsvaria @autonomie_brussels @artesio_bruxelles

#photographie #photo #bruxelles #brussels #brussel #exposition #exhibition #tentoonstelling #decembre #december #2022 #foto

Make Brussels Tof Again !


Schieven Regards V – Eric Ostermann : « Bruxelles je thème »

Schieven Regards V – Eric Ostermann : « Bruxelles je thème »

Eric Ostermann est un des photographes résidents de Bruxelles Pixels.

Bruxelles je thème

Voilà de nombreuses années que je sillonne les rues de Bruxelles pour la photographier dans tous ses états, j’ai une collection énorme de photos, et quand il est question de choisir un thème pour une expo, c’est toujours compliqué …

Pour Schieven Regards V je vous propose des photos en noir et blanc qui me tiennent à coeur et que je n’ai pas encore eu l’occasion d’exposer.

Mon thème de cette année est donc « Bruxelles », pour encore un peu plus la dévoiler.



L’exposition « Schieven Regards V » organisée par le collectif de photographes « Bruxelles Pixels » aura lieu du 3 au 18 décembre 2022 au centre d’arts pluriels ‘AUTONOMIE dans le cadre de la deuxième édition de « ZOOM, la quinzaine de la photographie à Bruxelles« .

Follow us on Facebook / Follow us on Instagram / Register to our Mailing List

Bruxelles Pixels remercie pour leur soutien / Bruxelles Pixels thanks for their support :
Ars Varia, la COCOF, ZOOM la quinzaine de la photographie de Bruxelles , Jo&Z Lab & Artesio

Dossier de Presse

@bruxellespixels #schievenregards #makebrusselstofagain #cocof
@arsvaria @autonomie_brussels @artesio_bruxelles

#photographie #photo #bruxelles #brussels #brussel #exposition #exhibition #tentoonstelling #decembre #december #2022 #foto

Make Brussels Tof Again !


Schieven Regards V – Lionel Maelfeyt : « Bruxelles Pelloche »

Schieven Regards V – Lionel Maelfeyt : « Bruxelles Pelloche« 

Lionel Maelfeyt est un des photographes résidents de Bruxelles Pixels.

Bruxelles Pelloche

Depuis plusieurs années maintenant, la photographie argentique fait son grand retour. La recherche d’authenticité dans les clichés, la nostalgie des souvenirs d’antan ainsi que la diversité des films proposés actuellement a donné quelques idées à Lionel pour se lancer dans un nouveau défi : capturer l’ambiance Bruxelloise en retournant aux sources de la photographie. Etant habitué des boitiers photo contemporains permettant de capturer des dizaines de photos à la seconde ainsi que des techniques d’édition photo assistées par ordinateur, il s’agit ici de retourner aux bases de la photographie. De renouer un lien avec des techniques et du matériel simple. Laissez Lionel vous emmener dans une balade au cœur de Bruxelles, un boitier argentique à la main, une pellicule dans l’autre.

Prendre le temps… de capturer un instant.



L’exposition « Schieven Regards V » organisée par le collectif de photographes « Bruxelles Pixels » aura lieu du 3 au 18 décembre 2022 au centre d’arts pluriels ‘AUTONOMIE dans le cadre de la deuxième édition de « ZOOM, la quinzaine de la photographie à Bruxelles« .

Follow us on Facebook / Follow us on Instagram / Register to our Mailing List

Bruxelles Pixels remercie pour leur soutien / Bruxelles Pixels thanks for their support :
Ars Varia, la COCOF, ZOOM la quinzaine de la photographie de Bruxelles , Jo&Z Lab & Artesio

Dossier de Presse

@bruxellespixels #schievenregards #makebrusselstofagain #cocof
@arsvaria @autonomie_brussels @artesio_bruxelles

#photographie #photo #bruxelles #brussels #brussel #exposition #exhibition #tentoonstelling #decembre #december #2022 #foto

Make Brussels Tof Again !


Schieven Regards V – Sophie Voituron : « Reading subway »

Schieven Regards V – Sophie Voituron : « Reading subway »

Sophie Voituron est un des photographes résidents de Bruxelles Pixels.

Reading subway

Une dizaine de lignes pour une trentaine de photos.
Des mots pour des images, un concept pour une impression.
Une histoire d’observation qui illustre la petite histoire.

Quand j’ai pris mes premiers clichés,  
il y a maintenant plus de quatre ans, 
il y avait le métro vers le boulot, 
tous les jours.

J’avais envie de capter ces résistants,
ceux qui tenaient un livre, 
ceux qui lisaient des entrefilets, 
ceux que l’écran n’attirait pas dans ses filets.

Et puis un virus est arrivé,
plus de métro boulot, 
plus d’expo, 
rien que du chez soi.

Et puis enfin le boulot a repris,
mais pas de la même façon, 
plus de métro quotidien, à peine hebdomadaire
et de moins en moins de livres dans les mains.

A travers cette série,  je partage avec vous la transformation de notre quotidien.
Ils nous l’avait bien dit: « le monde de demain ne sera plus pareil »



L’exposition « Schieven Regards V » organisée par le collectif de photographes « Bruxelles Pixels » aura lieu du 3 au 18 décembre 2022 au centre d’arts pluriels ‘AUTONOMIE dans le cadre de la deuxième édition de « ZOOM, la quinzaine de la photographie à Bruxelles« .

Follow us on Facebook / Follow us on Instagram / Register to our Mailing List

Bruxelles Pixels remercie pour leur soutien / Bruxelles Pixels thanks for their support :
Ars Varia, la COCOF, ZOOM la quinzaine de la photographie de Bruxelles , Jo&Z Lab & Artesio

Dossier de Presse

@bruxellespixels #schievenregards #makebrusselstofagain #cocof
@arsvaria @autonomie_brussels @artesio_bruxelles

#photographie #photo #bruxelles #brussels #brussel #exposition #exhibition #tentoonstelling #decembre #december #2022 #foto

Make Brussels Tof Again !


Schieven Regards V – Patrice Niset : « Six Feet Under »

Schieven Regards V – Patrice Niset : « Six Feet Under »

Patrice Niset est un des photographes résidents de Bruxelles Pixels.

Six Feet Under

Six Feet Under : Que l’homme préserve les cimetières qui gardent sa mémoire !

Les morts nous précèdent collectivement, anonymement, innombrablement. Combien de générations depuis le premier homo sapiens ? Peut-être six mille … Qu’un seul individu ait manqué, dans la longue chaîne qui me relie au plus ancien, et je ne serais pas là pour constater son absence, ni la mienne … la chaîne des morts est continue pour chacun, sans laquelle il n’existerait pas.

André Comte-Sponville dans Le Grand Livre de la Mort à l’Usage des Vivants (Albin Michel).

Ainsi, la mort fait intrinsèquement partie de notre destinée, sorte de « futur antérieur » commun à l’humanité entière. Sujet qui reste tabou dans notre société, les cimetières en sont pourtant les miroirs, engendrés par les hommes qui y mourront. 

Les 19 communes bruxelloises comptent 21 lieux d’inhumation. Pour cette édition de Bruxelles Pixels 2022, je vous présente le principal d’entre eux, le plus important des trois cimetières de Bruxelles Ville. Cette nécropole située à Evère est un parc de 4 cimetières, 38 hectares qui se révèle sous mille et un visages au fur et à mesure des saisons.



L’exposition « Schieven Regards V » organisée par le collectif de photographes « Bruxelles Pixels » aura lieu du 3 au 18 décembre 2022 au centre d’arts pluriels ‘AUTONOMIE dans le cadre de la deuxième édition de « ZOOM, la quinzaine de la photographie à Bruxelles« .

Follow us on Facebook / Follow us on Instagram / Register to our Mailing List

Bruxelles Pixels remercie pour leur soutien / Bruxelles Pixels thanks for their support :
Ars Varia, la COCOF, ZOOM la quinzaine de la photographie de Bruxelles , Jo&Z Lab & Artesio

Dossier de Presse

@bruxellespixels #schievenregards #makebrusselstofagain #cocof
@arsvaria @autonomie_brussels @artesio_bruxelles

#photographie #photo #bruxelles #brussels #brussel #exposition #exhibition #tentoonstelling #decembre #december #2022 #foto

Make Brussels Tof Again !


Schieven Regards V – Adeline Devos : « On ne voit bien qu’avec le cœur »

Schieven Regards V – Adeline Devos : « On ne voit bien qu’avec le cœur »

Adeline s’est initiée au 8e art au cours d’une trentaine d’ateliers organisés par Les Amis des Aveugles et Malvoyants (Mons) en collaboration avec le Musée de la Photographie. Lors de ceux-ci, elle a appris à apprivoiser les aspects techniques et théoriques de la photographie, développant sa propre stratégie pour s’épanouir dans la discipline. Adeline expose en 2021 au Musée de la Photographie dans le cadre de l’exposition collective Blind photo avec 3 autres photographes déficientes visuelles.    

« Si j’étais une photo, je serais une plage de sable fin avec derrière une eau bleu où l’on voit les poissons au travers. Le ciel serait azur sans aucun nuage, la mer serait calme sans aucune vague. Au centre de cette photo, on pourrait y voir une bande de chevaux sauvages en train de galoper à toute vitesse la crinière au vent. Quelques uns sur le côté restent calme, d’autres s’apprêtent à rejoindre le groupe au galop. 

Le son est essentiel lorsque je prends une photo, il me sert de repère. »

Adeline Devos, 29 ans, malvoyante de naissance, aveugle depuis l’âge de 17 ans.

On ne voit bien qu’avec le cœur

« On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux. » Antoine de Saint-Exupéry, Le petit Prince

Nous vivons dans une société où la vue est souveraine et où l’image conditionne notre quotidien. Comment faire alors pour voir quand on est privé d’images ? Comment percevoir le monde quand on perd la vue ? Et surtout, comment photographier ce qu’on ne peut voir ? 

A travers l’exposition de ses photographies, Adeline Devos, déficiente visuelle et passionnée de photos, prouve qu’une image n’est pas uniquement vue. Celle-ci est multisensorielle car elle peut être ressentie avec l’aide de tous les autres sens. Si le monde qu’elle perçoit est dépourvu d’images, il reste néanmoins fourmillant d’odeurs, de sons, d’objets à toucher, de souvenirs et d’un tas de choses qui viennent recomposer ses images mentales et évoquer une imagination sensorielle qui échappent aux codes esthétiques. 

Laissez-vous guider par l’univers d’Adeline et sa vision qui transcende les préjugés.


Article « Aveugle, Adeline Devos éclaire Bruxelles de son regard photographique » par Julien Rensonnet sur lavenir.net

Impossible de rester sourd à l’émotion surgie des photos d’Adeline Devos. Fresques, statues, passages… : la photographe non-voyante expose une série de prises capturées au centre de Bruxelles. On y contemple la ville comme elle la voit. Et c’est extrêmement touchant.

Julien Rensonnet sur lavenir.net


L’exposition « Schieven Regards V » organisée par le collectif de photographes « Bruxelles Pixels » aura lieu du 3 au 18 décembre 2022 au centre d’arts pluriels ‘AUTONOMIE dans le cadre de la deuxième édition de « ZOOM, la quinzaine de la photographie à Bruxelles« .

Follow us on Facebook / Follow us on Instagram / Register to our Mailing List

Bruxelles Pixels remercie pour leur soutien / Bruxelles Pixels thanks for their support :
Ars Varia, la COCOF, ZOOM la quinzaine de la photographie de Bruxelles , Jo&Z Lab & Artesio

Dossier de Presse

@bruxellespixels #schievenregards #makebrusselstofagain #cocof
@arsvaria @autonomie_brussels @artesio_bruxelles

#photographie #photo #bruxelles #brussels #brussel #exposition #exhibition #tentoonstelling #decembre #december #2022 #foto

Make Brussels Tof Again !


Schieven Regards V – Kevin Scarlett : « Julien »

Schieven Regards V – Kevin Scarlett : « Julien »

Kevin is a English photographer and designer based in Brussels. He’s interested in everyday life, people, community, whether global or local.
Taking pictures is his way of understanding where the connections lie. He endeavours to go beyond ‘More than seeing’. He try’s to capture essence, emotions, enigmatic light and shadow, all played within complex yet simple frames.

Julien

In 1619 the city of Brussels commissioned the sculptor Hiëronymus Duquesnoy the task of replacing the old stone fountain known as the Julianekensborre with the bronze statuette we know today. Little did he know that four centuries later it would be the adopted mascotte of the city and enjoy wider global fame.

Perhaps best known as ‘Manneken Pis’, but also as Julianske, Petit Julien or simply the Little Peeing Boy. He is a global phenomenon, a true member of the global community and beloved by everyone.

In times of polarisation and division, it is important to recognise and celebrate the things that bring us together. Manneken Pis is one of them and 2019 brought the four-hundredth anniversary of his being. Situated in central Brussels, the world throngs at his feet daily, either in half- hearted worship or utter disbelief.

An alter ego for the person we all want to be, rebel, angel, an I don’t give a damn personality that we all can appreciate. It is no wonder he is the proud symbol of Brussels and of Belgium. Split in all their diversity yet unified in the common disregard for the normal, where surreal is the norm and reality absurd. The Anti-hero gives one finger to the establishment, to his unassumed role as international celebrity and has indeed not given a damn for over four centuries!

In 2017 Kevin Scarlett, a Brit who has called Brussels his home for more than 30 years began a 2 year photo project to try to capture what he found unique and noteworthy of the area around this famous fountain.

What started off as a photographic exploration gradually evolved. He found himself confronted with not only hoards of babbeling daytrippers, students and hen parties but also many conflicting views on globalisation, fraternity and tourism.



L’exposition « Schieven Regards V » organisée par le collectif de photographes « Bruxelles Pixels » aura lieu du 3 au 18 décembre 2022 au centre d’arts pluriels ‘AUTONOMIE dans le cadre de la deuxième édition de « ZOOM, la quinzaine de la photographie à Bruxelles« .

Follow us on Facebook / Follow us on Instagram / Register to our Mailing List

Bruxelles Pixels remercie pour leur soutien / Bruxelles Pixels thanks for their support :
Ars Varia, la COCOF, ZOOM la quinzaine de la photographie de Bruxelles , Jo&Z Lab & Artesio

Dossier de Presse

@bruxellespixels #schievenregards #makebrusselstofagain #cocof
@arsvaria @autonomie_brussels @artesio_bruxelles

#photographie #photo #bruxelles #brussels #brussel #exposition #exhibition #tentoonstelling #decembre #december #2022 #foto

Make Brussels Tof Again !


Schieven Regards V – Kristell in Wonderland : Wallpaper Stories

Schieven Regards V – Kristell in Wonderland : Wallpaper Stories

Née en 1980 au cœur de l’Europe, Kristell In Wonderland (alias Kristell Lowagie) est une artiste visuelle, qui mélange photographie de studio et collage numérique. Elle a des racines belges, polonaises et juives. Sa grand-tante et son grand-cousin sont morts à Auschwitz pendant la Seconde Guerre mondiale. Son grand-père juif a été caché par sa grand-mère pendant toute la guerre. Ces histoires de famille ont grandement influencé sa vision du monde.

Quand elle avait 11 ans, elle a regardé le film de Tim Burton « Edward Scissorhands » et cela a eu un impact artistique profond sur elle. Elle a consacré les 25 prochaines années de sa vie à la musique rock et métal en tant que chanteuse. Au cours de ces années musicales, elle a dû travailler sur les visuels des groupes : création de logos, pochettes d’albums, photoshoots de groupes et même de clips.

Elle a étudié la publicité à l’IHECS à Bruxelles. Elle a également suivi des études de graphiste. Après avoir travaillé sur l’artwork de son album solo en 2017, elle a décidé de créer un artwork basé sur Alice au pays des merveilles. Elle a pris des photos de sa fille (6) et a mélangé les photos avec un collage numérique. Kristell In Wonderland était née.

L’artiste revisite les contes de fées, propose une version cynique de la pin-up ou réinterprète à sa manière poétique des drames écologiques et sociaux. Elle propose des compositions photographiques et numériques, qui mêlent vintage, kitsch, iconographie religieuse, symboles modernes et fantastiques.

D’abord obsédée par le portrait des petites filles et de leur innocence, elle photographie maintenant des personnes d’âges, d’horizons et de personnalités variés. Chaque image a sa propre narration.

Wallpaper Stories

Portraits de personnalités et artistes bruxellois.

Photographie studio et art digital / effet « sortie de mur »



L’exposition « Schieven Regards V » organisée par le collectif de photographes « Bruxelles Pixels » aura lieu du 3 au 18 décembre 2022 au centre d’arts pluriels ‘AUTONOMIE dans le cadre de la deuxième édition de « ZOOM, la quinzaine de la photographie à Bruxelles« .

Follow us on Facebook / Follow us on Instagram / Register to our Mailing List

Bruxelles Pixels remercie pour leur soutien / Bruxelles Pixels thanks for their support :
Ars Varia, la COCOF, ZOOM la quinzaine de la photographie de Bruxelles , Jo&Z Lab & Artesio

Dossier de Presse

@bruxellespixels #schievenregards #makebrusselstofagain #cocof
@arsvaria @autonomie_brussels @artesio_bruxelles

#photographie #photo #bruxelles #brussels #brussel #exposition #exhibition #tentoonstelling #decembre #december #2022 #foto

Make Brussels Tof Again !


BX1 Août 2022 Focus : Potagers Urbains et Promenade Verte

BX1 Août 2022 Focus : Potagers Urbains et Promenade Verte

« Focus » est une émission de 26′ de BX1, média de Bruxelles, présentée en alternance par Cyprien Houdmont et Arnaud Bruckner chaque samedi de juillet et août 2022. Les émissions du mois d’août seront consacrées à la photographie à Bruxelles.

Philippe Clabots, membre du collectif Bruxelles Pixels, a le plaisir de participer à l’émission présentée par Cyprien Houdmont consacrée à la nature à Bruxelles, en compagnie de Thomas « La minute sauvage » et de Mélanie Patris, pour y parler de ses projets « Potagers Urbains » et « Promenade Verte » que vous avez eu la possibilité de découvrir lors des expositions du collectif de photographes Bruxelles Pixels.

J’ai eu le plaisir de participer à l’émission présentée par Cyprien Houdmont consacrée à la nature à Bruxelles, en compagnie de Thomas « La minute sauvage » et de Mélanie Patris, pour y parler de mes projets « Potagers Urbains » et « Promenade Verte » que vous avez eu la possibilité de découvrir lors des expositions du collectif de photographes Bruxelles Pixels.

L’émission enregistrée dans les conditions du direct a été diffusée le 20 août sur BX1 et est disponible en replay sur le site web de BX1 « Focus ».

Cela a bien entendu une opportunité de vous annoncer l’exposition « Schieven Regards V » de Bruxelles Pixels en décembre 2022 à ‘Autonomie dans le cadre de la deuxième édition de « Zoom, la quinzaine de la photographie à Bruxelles« .

L’appel à candidature pour participer à notre cinquième édition de l’exposition « Schieven Regards » est disponible sur le site web de Bruxelles Pixels. N’hésitez pas à nous faire parvenir votre candidature avant le 30 septembre !

https://bx1.be/emission/focus-photographier-la-nature-a-bruxelles/?theme=classic

#bx1 #focus #zoom #bruxellespixels #promenadeverte #potagersurbains #bruxelles #photographie #arsvaria #cocof

Inspired Street Photography & Reportage Gallery : Interview Helen Cook

Inspired Street Photography & Reportage Gallery

28 July at 10:27 

Vibrant, Interesting, Urban, Storytelling, Creative, Observant… these are just some of the words that come to mind when describing the photography of this month’s Spotlight guest. She’s quiet , but her photos pack a huge punch with brilliant colors and clever POV that make you see the world in a different way. I am so excited to present to you my Spotlight on Hélène Cook.

Who are you?

I am a French national born in 1972 and living in Brussels, Belgium. Photography is my hobby and I am mostly an urban photographer. I love street photography – I know this is not very original in this group 😉 – and also cityscapes and architecture. I am an optimistic person and I like to reveal beauty and positive emotions in my photography through catching scenes, vibrant colours (I mostly shoot in colour although I love black and white shots too), dynamic compositions and humour. Street photography is very challenging for a shy and discrete person like me but it’s fun trying and very rewarding when you get a good picture. Photography allows me to concentrate on the world around me and forget about the daily frustrations. And it is also a great way to make new friends everywhere, including in this group which allowed me to discover, follow and actually meet and become friends with some fantastic photographers 😊.

How did you get into photography ?

I have always liked taking snapshots since I was a kid, first with cheap point-and-shoot cameras and now with better gear and manual or semi-manual modes. I remember that, as a teenager, I had cut from a magazine a print of Steve Mc Curry’s Afghan girl with the powerful green stare and stuck it on one of my school books. But my photography adventure really started about 8 eight years ago when a colleague talked to me enthusiastically about a photography course she was following and showed the progress she had made in relatively short time. As I was not satisfied with my own shots, I decided to enrol the course and was immediately hooked by the photographic magic. This course not only taught me the basics of the light triangle and composition but also focussed on creativity and building an artistic approach. I felt in love with the photography masters and the power of strong images and wanted to get good photographs as well.

How much time do you dedicate to it?

Not enough, haha! More seriously I am not shooting as often as I would like to because of a demanding job and family duties but I try to maximise my chances by always carrying a camera in my bag, even a small one, for example when I go to work in case an opportunity occurs such as in the public transport. When I have time during weekends I take my bigger camera, a set of lens, sometimes a tripod and I go and shoot with more precise intentions. Occasionally, I would go on photo weekends with friends. And family holidays are also an occasion: when we visit a new place, I try to arrange a moment for myself to meeting with a local photographer to get an original flavour of the place.

What inspires you ?

The photography masters are a constant source of inspiration for me: Henri Cartier-Bresson for its sense of timing and composition, Vivian Meier whose fantastic street candid shots were just starting to be revealed when I started in photography, Dorothea Lange for her emotional portraits of American families during the great depression, Helen Levitt and her photos of kids playing in the streets of New York in the 30’s and 40’s and her subway shots, Saul Leiter for its original view points and his use of colours, Joel Meyerowitz (for its striking scenes) and Steve Mc Curry both of whom I had the chance to meet and talk to on the occasion of conferences in Brussels, Matt Stuart for his humour and his incredible eye capturing gestures in the street (I was lucky to follow a workshop with him and I learned so much), and many other great photographers including in this group.

In my photography, I am attracted by colours, lines, strong contrasts, timeless or funny scenes. I never get tired of watching kids, and I like to catch their innocent expressions. It’s not easy to take pictures of children nowadays but parents are usually less suspicious of women photographers. Public transport and especially metros with colourful stations are a constant source of inspiration for me. I find it fun to try to find beauty in the underground world where commuters usually don’t pay attention to their surroundings. I also find elderly people very touching and photogenic.

Your advice for new photographers ?

I will not be very original here and repeat the good advice I received from experienced photographers and that was relevant for me: put on a pair of good shoes, take your camera with your favourite lens, and practice as much as you can. If you can’t shoot every day, at least look at photos every day to learn from others and get some inspiration from street photography books or online photography groups. I learned a lot from following the Inspired street photography group! Learn the technic you need to get what you want to achieve but don’t be obsessed by it, technically perfect photos can be boring if there is no emotion in it. Be very critical on your photos before posting: are they really interesting and why (or why not?)? Are they telling a story? Is their quality, and composition adequate? If your photos are bad, try to understand why to get better ones next time: were your settings and composition right? Did you press the shutter at the right moment? Is there a disturbing element in your frame? Practice close to your area and try to find a photo project that will force you to go back to the same places again and again until you find the perfect settings and scenes to get what you want. It’s OK to miss street shots, even the best photographers are not successful every time.

Tell us about your recent expos!

A few years ago, I joined a collective of photographers – it is called Bruxelles Pixels and we aim to show Brussels with fresh eyes and exhibit new series every year. So far I showed different series related to the architecture in the metro but the most interesting ones for this group are probably my “Happy feet” and “Brussels rain” street photography series which I exhibited in 2019 and 2021 respectively.

Happy feet: travelling in the metro, I like to watch passengers and especially look at what distinguish them from each other, starting with original pairs of shoe. The series was built among the most peculiar or beautiful shoes I ‘chased’ on the metro platforms and when people step in or out of the metro. The most difficult part was to only get one pair within the frame and to catch at the same time the yellow line marking the limit of the platform to have some continuity in the series. I selected my favourite ones for the exhibition. It was a lot of fun and I am still continuing this project occasionally, mostly on my way to work.

Brussels rain: in the spring and summer 2021 when Brussels was finally emerging from the numerous lockdowns and starting to live again the weather was particularly wet with days and days of rains. I started taking busses under the rain and shoot through the wet windows in manual focus to get the rain drops on the windows very sharp and give an abstract look to the people and background behind.

More recently I was invited at the Parliament of the French speaking community in Brussels to show a series called “Brussels: Third type encounters” which plays with the modern architecture of Brussels to reveal ovnis, aliens and other strange creatures. Yes, I have a lot of imagination 😉

Building an exhibition requires a lot of work but I find it really motivating to share my work and receive feedback from the public. For now I am a bit struggling with new ideas for the next ones, but inspiration will eventually come back!

Thank you so much Vanessa for your interest in my work 😊

Thank you so much dear Hélène for taking the time to do this, your photos take my breath away and am so eager to see what you’ll be doing in the future. Our eyes are on you!

Thanks to all of you for stopping in, and as always and unconditionally, thanks to ISP for giving me this platform!

Cheers and good light xx