BX1 Août 2022 Focus : Potagers Urbains et Promenade Verte

BX1 Août 2022 Focus : Potagers Urbains et Promenade Verte

« Focus » est une émission de 26′ de BX1, média de Bruxelles, présentée en alternance par Cyprien Houdmont et Arnaud Bruckner chaque samedi de juillet et août 2022. Les émissions du mois d’août seront consacrées à la photographie à Bruxelles.

Philippe Clabots, membre du collectif Bruxelles Pixels, a le plaisir de participer à l’émission présentée par Cyprien Houdmont consacrée à la nature à Bruxelles, en compagnie de Thomas « La minute sauvage » et de Mélanie Patris, pour y parler de ses projets « Potagers Urbains » et « Promenade Verte » que vous avez eu la possibilité de découvrir lors des expositions du collectif de photographes Bruxelles Pixels.

J’ai eu le plaisir de participer à l’émission présentée par Cyprien Houdmont consacrée à la nature à Bruxelles, en compagnie de Thomas « La minute sauvage » et de Mélanie Patris, pour y parler de mes projets « Potagers Urbains » et « Promenade Verte » que vous avez eu la possibilité de découvrir lors des expositions du collectif de photographes Bruxelles Pixels.

L’émission enregistrée dans les conditions du direct a été diffusée le 20 août sur BX1 et est disponible en replay sur le site web de BX1 « Focus ».

Cela a bien entendu une opportunité de vous annoncer l’exposition « Schieven Regards V » de Bruxelles Pixels en décembre 2022 à ‘Autonomie dans le cadre de la deuxième édition de « Zoom, la quinzaine de la photographie à Bruxelles« .

L’appel à candidature pour participer à notre cinquième édition de l’exposition « Schieven Regards » est disponible sur le site web de Bruxelles Pixels. N’hésitez pas à nous faire parvenir votre candidature avant le 30 septembre !

https://bx1.be/emission/focus-photographier-la-nature-a-bruxelles/?theme=classic

#bx1 #focus #zoom #bruxellespixels #promenadeverte #potagersurbains #bruxelles #photographie #arsvaria #cocof

Inspired Street Photography & Reportage Gallery : Interview Helen Cook

Inspired Street Photography & Reportage Gallery

28 July at 10:27 

Vibrant, Interesting, Urban, Storytelling, Creative, Observant… these are just some of the words that come to mind when describing the photography of this month’s Spotlight guest. She’s quiet , but her photos pack a huge punch with brilliant colors and clever POV that make you see the world in a different way. I am so excited to present to you my Spotlight on Hélène Cook.

Who are you?

I am a French national born in 1972 and living in Brussels, Belgium. Photography is my hobby and I am mostly an urban photographer. I love street photography – I know this is not very original in this group 😉 – and also cityscapes and architecture. I am an optimistic person and I like to reveal beauty and positive emotions in my photography through catching scenes, vibrant colours (I mostly shoot in colour although I love black and white shots too), dynamic compositions and humour. Street photography is very challenging for a shy and discrete person like me but it’s fun trying and very rewarding when you get a good picture. Photography allows me to concentrate on the world around me and forget about the daily frustrations. And it is also a great way to make new friends everywhere, including in this group which allowed me to discover, follow and actually meet and become friends with some fantastic photographers 😊.

How did you get into photography ?

I have always liked taking snapshots since I was a kid, first with cheap point-and-shoot cameras and now with better gear and manual or semi-manual modes. I remember that, as a teenager, I had cut from a magazine a print of Steve Mc Curry’s Afghan girl with the powerful green stare and stuck it on one of my school books. But my photography adventure really started about 8 eight years ago when a colleague talked to me enthusiastically about a photography course she was following and showed the progress she had made in relatively short time. As I was not satisfied with my own shots, I decided to enrol the course and was immediately hooked by the photographic magic. This course not only taught me the basics of the light triangle and composition but also focussed on creativity and building an artistic approach. I felt in love with the photography masters and the power of strong images and wanted to get good photographs as well.

How much time do you dedicate to it?

Not enough, haha! More seriously I am not shooting as often as I would like to because of a demanding job and family duties but I try to maximise my chances by always carrying a camera in my bag, even a small one, for example when I go to work in case an opportunity occurs such as in the public transport. When I have time during weekends I take my bigger camera, a set of lens, sometimes a tripod and I go and shoot with more precise intentions. Occasionally, I would go on photo weekends with friends. And family holidays are also an occasion: when we visit a new place, I try to arrange a moment for myself to meeting with a local photographer to get an original flavour of the place.

What inspires you ?

The photography masters are a constant source of inspiration for me: Henri Cartier-Bresson for its sense of timing and composition, Vivian Meier whose fantastic street candid shots were just starting to be revealed when I started in photography, Dorothea Lange for her emotional portraits of American families during the great depression, Helen Levitt and her photos of kids playing in the streets of New York in the 30’s and 40’s and her subway shots, Saul Leiter for its original view points and his use of colours, Joel Meyerowitz (for its striking scenes) and Steve Mc Curry both of whom I had the chance to meet and talk to on the occasion of conferences in Brussels, Matt Stuart for his humour and his incredible eye capturing gestures in the street (I was lucky to follow a workshop with him and I learned so much), and many other great photographers including in this group.

In my photography, I am attracted by colours, lines, strong contrasts, timeless or funny scenes. I never get tired of watching kids, and I like to catch their innocent expressions. It’s not easy to take pictures of children nowadays but parents are usually less suspicious of women photographers. Public transport and especially metros with colourful stations are a constant source of inspiration for me. I find it fun to try to find beauty in the underground world where commuters usually don’t pay attention to their surroundings. I also find elderly people very touching and photogenic.

Your advice for new photographers ?

I will not be very original here and repeat the good advice I received from experienced photographers and that was relevant for me: put on a pair of good shoes, take your camera with your favourite lens, and practice as much as you can. If you can’t shoot every day, at least look at photos every day to learn from others and get some inspiration from street photography books or online photography groups. I learned a lot from following the Inspired street photography group! Learn the technic you need to get what you want to achieve but don’t be obsessed by it, technically perfect photos can be boring if there is no emotion in it. Be very critical on your photos before posting: are they really interesting and why (or why not?)? Are they telling a story? Is their quality, and composition adequate? If your photos are bad, try to understand why to get better ones next time: were your settings and composition right? Did you press the shutter at the right moment? Is there a disturbing element in your frame? Practice close to your area and try to find a photo project that will force you to go back to the same places again and again until you find the perfect settings and scenes to get what you want. It’s OK to miss street shots, even the best photographers are not successful every time.

Tell us about your recent expos!

A few years ago, I joined a collective of photographers – it is called Bruxelles Pixels and we aim to show Brussels with fresh eyes and exhibit new series every year. So far I showed different series related to the architecture in the metro but the most interesting ones for this group are probably my “Happy feet” and “Brussels rain” street photography series which I exhibited in 2019 and 2021 respectively.

Happy feet: travelling in the metro, I like to watch passengers and especially look at what distinguish them from each other, starting with original pairs of shoe. The series was built among the most peculiar or beautiful shoes I ‘chased’ on the metro platforms and when people step in or out of the metro. The most difficult part was to only get one pair within the frame and to catch at the same time the yellow line marking the limit of the platform to have some continuity in the series. I selected my favourite ones for the exhibition. It was a lot of fun and I am still continuing this project occasionally, mostly on my way to work.

Brussels rain: in the spring and summer 2021 when Brussels was finally emerging from the numerous lockdowns and starting to live again the weather was particularly wet with days and days of rains. I started taking busses under the rain and shoot through the wet windows in manual focus to get the rain drops on the windows very sharp and give an abstract look to the people and background behind.

More recently I was invited at the Parliament of the French speaking community in Brussels to show a series called “Brussels: Third type encounters” which plays with the modern architecture of Brussels to reveal ovnis, aliens and other strange creatures. Yes, I have a lot of imagination 😉

Building an exhibition requires a lot of work but I find it really motivating to share my work and receive feedback from the public. For now I am a bit struggling with new ideas for the next ones, but inspiration will eventually come back!

Thank you so much Vanessa for your interest in my work 😊

Thank you so much dear Hélène for taking the time to do this, your photos take my breath away and am so eager to see what you’ll be doing in the future. Our eyes are on you!

Thanks to all of you for stopping in, and as always and unconditionally, thanks to ISP for giving me this platform!

Cheers and good light xx

BX1 : Piss and Love : une exposition qui met les toilettes à l’honneur

BX1 a consacré un reportage à l’exposition de Cristina Cerqueira et Patrice Niset : « Piss and Love ».

Regarder l’interview du commissaire de l’exposition …

Le but de l’exposition est de questionner sur la place des toilettes publiques dans l’espace urbain bruxellois, en mêlant la photographie et l’art plastique.

BX1 https://bx1.be/categories/news/piss-and-love-une-exposition-qui-met-les-toilettes-a-lhonneur/?theme=classic

A voir jusqu’au 26 juin 2022 à La Fonderie : piss & love – La Fonderie

Schieven regards IV : Interview BX1 « Bruxelles Vit ! » (7 Décembre 2021)

Bruxelles vit, présenté du lundi au vendredi de 14h à 16h par Charlotte Maréchal, vous emmène dans un lieu qui fait l’actualité à Bruxelles, pour vous le faire découvrir au contact de ceux qui l’animent.

Charlotte Maréchal nous emmène ce mardi au Centre d’arts pluriels Autonomie à Anderlecht pour suivre l’événement Zoom, la quinzaine de la photographie à Bruxelles.

Ne ratez pas cet interview où Philippe Marchal met avec brio en perspective Autonomie et Zoom.
Et bien entendu, pour le collectif Bruxelles Pixels, les interventions de Sophie Voituron, Hélène Cook et Etienne Ketelslegers à partir de la 19 ième minute.

Tout savoir sur l’exposition Schieven Regards IV du collectif Bruxelles Pixels …

Schieven Regards IV – Hélène Cook : « Drache bruxelloise »

Hélène Cook est l’une des cinq photographes résidents du collectif Bruxelles Pixels

Ange gardien (Hélène Cook – extrait de la série Drache Bruxelloise)

Drache bruxelloise

« Drache » : mot communément utilisé à Bruxelles pour désigner les averses de pluie, elle a été le quasi-quotidien des Bruxellois au printemps 2021, ainsi qu’une bonne partie de l’été.

Lors de ses trajets en bus ou à l’attente aux arrêts de bus et tram, Hélène a sorti son appareil pour capter à la fois les gouttes glissant sur les vitres et les visions abstraites de Bruxelles et de ses habitants transparaissant au travers.

Loin de refléter la grisaille, cette série colorée se veut résolument optimiste et dynamique : Bruxelles est belle même sous la pluie ! Cette période correspondait par ailleurs à la sortie d’une longue période de lock-down hivernal en pleine pandémie. La ville commençait timidement à revivre à un rythme plus ou moins normal. Les Bruxellois réapparaissent dans les rues, protégés derrière des vitres et des masques, mais bien présents et actifs. Les cadrages en carré serrés renforcent encore cette impression.

Pour l’exposition Schieven Regards IV, la série est présentée en compositions de plusieurs photos pour renforcer l’effet dynamique.

Plus que jamais et drache ou pas, ‘make Brussels tof again !’.

Voir les 23 photos de l’exposition dans l’album Facebook …



L’exposition « Schieven Regards IV » organisée par le collectif de photographes « Bruxelles Pixels » s’est tenue du 4 au 19 décembre 2021 de 14h à 18h au centre d’arts pluriels ‘AUTONOMIE dans le cadre de « ZOOM, la quinzaine de la photographie à Bruxelles« .

The exhibition « Schieven Regards IV » organised by the photographer’s collective Bruxelles Pixels took place from 4 to 19 December 2021 from 2pm to 6pm at the arts centre ‘AUTONOMIE as part of ZOOM, la quinzaine de la photographie à Bruxelles.

Follow us on Facebook / Follow us on Instagram / Register to our Mailing List

Bruxelles Pixels remercie pour leur soutien / Bruxelles Pixels thanks for their support :
Ars Varia, la COCOF, ZOOM la quinzaine de la photographie de Bruxelles, Mikemuka, ‘AUTONOMIE, Colorfields & Artesio

@bruxellespixels #schievenregards #makebrusselstofagain @mikemuka_photolab #cocof
@arsvaria @autonomie_brussels @artesio_bruxelles @colorfields_

#photographie #photo #bruxelles #brussels #brussel #exposition #exhibition #tentoonstelling #decembre #december #2021 #foto

Make Brussels Tof Again !


Schieven Regards IV – Sophie Voituron : « Portraits d’arbre »

Sophie Voituron est une photographes résidentes du collectif Bruxelles Pixels.

Portraits d’arbres

Je vous propose à travers cette série de portraits d’arbres une immersion dans ce qui représente 50% de la surface de Bruxelles, … nos espaces verts, nos parcs et nos bois.



L’exposition « Schieven Regards IV » organisée par le collectif de photographes « Bruxelles Pixels » s’est tenue du 4 au 19 décembre 2021 de 14h à 18h au centre d’arts pluriels ‘AUTONOMIE dans le cadre de « ZOOM, la quinzaine de la photographie à Bruxelles« .

The exhibition « Schieven Regards IV » organised by the photographer’s collective Bruxelles Pixels took place from 4 to 19 December 2021 from 2pm to 6pm at the arts centre ‘AUTONOMIE as part of ZOOM, la quinzaine de la photographie à Bruxelles.

Follow us on Facebook / Follow us on Instagram / Register to our Mailing List

Bruxelles Pixels remercie pour leur soutien / Bruxelles Pixels thanks for their support :
Ars Varia, la COCOF, ZOOM la quinzaine de la photographie de Bruxelles, Mikemuka, ‘AUTONOMIE, Colorfields & Artesio

@bruxellespixels #schievenregards #makebrusselstofagain @mikemuka_photolab #cocof
@arsvaria @autonomie_brussels @artesio_bruxelles @colorfields_

#photographie #photo #bruxelles #brussels #brussel #exposition #exhibition #tentoonstelling #decembre #december #2021 #foto

Make Brussels Tof Again !


Schieven Regards IV – Cristina Cerqueira et Patrice Niset : « Piss and Love »

Cristina

Cristina est née au Portugal sous la dictature de Salazar. En 1972 elle avait 12 ans. Dans son lycée d’Almada, elle lisait les slogans antifascistes écrits sur les murs et les portes des toilettes.

Là d’où elle vient, les toilettes étaient, en fait, des lieux de résistance. Quand elle commencera à travailler bien plus tard à Bruxelles, Cristina devient « madame pipi » pour le Beursschowburg, un club avant-gardiste de la capitale. Elles se souvient alors que les « wc » sont des endroits qui invitent à la libre expression. Sortir les mots des toilettes pour les libérer est devenu une évidence. La table habituellement occupée par la modeste coupelle destinée aux oboles voit débarquer un arsenal créatif fait de carnets, crayons,  matériels de découpe et collages. Des moments inattendus, des fêtes non programmées s’invitent à sa table. Les toilettes entretenues par Cristina deviennent un lieu à part dans la nuit bruxelloise.

Elle  transforme un service habituellement monnayé en un échange humain. Aujourd’hui ce sont près de 200 carnets qui renferment les petits trésors de Cristina.

Patrice

Patrice Niset est un des cinq photographes résidents du collectif Bruxelles Pixels.

Piss and Love

C’est une sélection d’une quinzaine de ces dessins que Cristina propose en regard des photographies de Patrice. Ce double regard, personne n’y échappe, il nous concerne tous ! Patrice a fait un  inventaire des lieux d’aisances publics à Bruxelles en  recensant tous les urinoirs publics de la capitale. Il faudrait d’ailleurs parler de pissotière tant les filles sont les grandes oubliées de ces lieux d’aisance.

Bien sûr, notre trio de pisseurs publics n’a pas été oublié : Manneken, Jeanneke et Zinneke y trouvent la place qui leur revient. 

Notre exposition : The place to pee ! Assurément.


Article Julien Rensonnet dans DH Net 14 décembre 2021…

Lire l’article en PDF :


L’exposition « Schieven Regards IV » organisée par le collectif de photographes « Bruxelles Pixels » s’est tenue du 4 au 19 décembre 2021 de 14h à 18h au centre d’arts pluriels ‘AUTONOMIE dans le cadre de « ZOOM, la quinzaine de la photographie à Bruxelles« .

The exhibition « Schieven Regards IV » organised by the photographer’s collective Bruxelles Pixels took place from 4 to 19 December 2021 from 2pm to 6pm at the arts centre ‘AUTONOMIE as part of ZOOM, la quinzaine de la photographie à Bruxelles.

Follow us on Facebook / Follow us on Instagram / Register to our Mailing List

Bruxelles Pixels remercie pour leur soutien / Bruxelles Pixels thanks for their support :
Ars Varia, la COCOF, ZOOM la quinzaine de la photographie de Bruxelles, Mikemuka, ‘AUTONOMIE, Colorfields & Artesio

@bruxellespixels #schievenregards #makebrusselstofagain @mikemuka_photolab #cocof
@arsvaria @autonomie_brussels @artesio_bruxelles @colorfields_

#photographie #photo #bruxelles #brussels #brussel #exposition #exhibition #tentoonstelling #decembre #december #2021 #foto

Make Brussels Tof Again !


Schieven Regards IV – Etienne Ketelslegers : « Un si calme Canal »

Etienne KETELSLEGERS photographie les paysages naturels et urbains. 

Les photographies qu’il expose ont pour propos d’illustrer le potentiel esthétique du Canal de Bruxelles, souvent non intentionnel et parfois méconnu. 

Un si calme Canal 

Je marche seul 

Le long du Canal 

Sans faire de vague

Avec comme un lointain écho, 

L’appel du large 



L’exposition « Schieven Regards IV » organisée par le collectif de photographes « Bruxelles Pixels » s’est tenue du 4 au 19 décembre 2021 de 14h à 18h au centre d’arts pluriels ‘AUTONOMIE dans le cadre de « ZOOM, la quinzaine de la photographie à Bruxelles« .

The exhibition « Schieven Regards IV » organised by the photographer’s collective Bruxelles Pixels took place from 4 to 19 December 2021 from 2pm to 6pm at the arts centre ‘AUTONOMIE as part of ZOOM, la quinzaine de la photographie à Bruxelles.

Follow us on Facebook / Follow us on Instagram / Register to our Mailing List

Bruxelles Pixels remercie pour leur soutien / Bruxelles Pixels thanks for their support :
Ars Varia, la COCOF, ZOOM la quinzaine de la photographie de Bruxelles, Mikemuka, ‘AUTONOMIE, Colorfields & Artesio

@bruxellespixels #schievenregards #makebrusselstofagain @mikemuka_photolab #cocof
@arsvaria @autonomie_brussels @artesio_bruxelles @colorfields_

#photographie #photo #bruxelles #brussels #brussel #exposition #exhibition #tentoonstelling #decembre #december #2021 #foto

Make Brussels Tof Again !


Schieven Regards IV – Philippe Clabots : « 63 km »

Philippe Clabots est un des cinq photographes résidents du collectif Bruxelles Pixels.

63 km

63 kilomètres ? C’est la longueur approximative de la Promenade Verte qui met à profit la couronne verte entourant Bruxelles pour offrir des chemins de randonnées aux piétons et cyclistes bruxellois, tout en reliant de nombreux espaces verts.

Mise en place au fil des années à l’initiative de Bruxelles Environnement, en utilisant parfois d’anciennes infrastructures telles que les voies de chemin de fer désaffectées, cette initiative est comparable à celles prises à travers le monde par de nombreuses grandes villes (la Couléee Verte à Paris, la High Line de New-York).

Sillonnant le long de la limite géographique de la Région bruxelloise ou s’enfonçant plus profondément dans le territoire urbain, on ne peut-être que frappé par la tension permanente entre le minéral et le végétal, l’urbain et le rural.

Le plus surprenant est probablement les transitions, parfois brutales, entre la sérénité des chemins arborés et les zones fortement urbanisées.

On y retrouve également bon nombre de potagers (semi) urbains. Sujet que j’avais couvert en 2019 pour la 2ième édition de Schieven Regards.

Tout n’est certainement pas vert le long du parcours mais c’est une excellente façon de (re)découvrir un Bruxelles bucolique.

Je vous propose de parcourir les 7 segments de la Promenade Verte et de vous faire découvrir tout au long de ces 63km, parcourus à pied, la grande variété des paysages rencontrés, reflet de la diversité qui fait l’essence même des villes en général et de Bruxelles en particulier.

Quelques informations pratiques …

La promenade est en général très bien balisée avec le logo ci-dessous et le trajet peu se faire dans le sens horaire et anti-horaire.
Il est néanmoins utile d’avoir la trace GPS avec soi.
Pour ma part j’ai utilisé le trajet « Groene Wandeling – Promenade verte – bikeimproved » avec l’application gratuite BikeGPX.
Le trajet se dédouble parfois entre piétons et cyclistes.





L’exposition « Schieven Regards IV » organisée par le collectif de photographes « Bruxelles Pixels » s’est tenue du 4 au 19 décembre 2021 de 14h à 18h au centre d’arts pluriels ‘AUTONOMIE dans le cadre de « ZOOM, la quinzaine de la photographie à Bruxelles« .

The exhibition « Schieven Regards IV » organised by the photographer’s collective Bruxelles Pixels took place from 4 to 19 December 2021 from 2pm to 6pm at the arts centre ‘AUTONOMIE as part of ZOOM, la quinzaine de la photographie à Bruxelles.

Follow us on Facebook / Follow us on Instagram / Register to our Mailing List

Bruxelles Pixels remercie pour leur soutien / Bruxelles Pixels thanks for their support :
Ars Varia, la COCOF, ZOOM la quinzaine de la photographie de Bruxelles, Mikemuka, ‘AUTONOMIE, Colorfields & Artesio

@bruxellespixels #schievenregards #makebrusselstofagain @mikemuka_photolab #cocof
@arsvaria @autonomie_brussels @artesio_bruxelles @colorfields_

#photographie #photo #bruxelles #brussels #brussel #exposition #exhibition #tentoonstelling #decembre #december #2021 #foto

Make Brussels Tof Again !